Randonner et photographier, comment faire?
Randonner et photographier, comment faire?

Randonner et photographier, comment faire?

Mon expérience en randonnée photo

La randonnée, une vraie histoire d’amour. Je pense que comme pour beaucoup d’entre vous, elle est un échappatoire et une source d’énergie intense. La marche nous vide le cerveau et nous pousse dans nos retranchements. À chaque instant, mon cerveau se libère petit à petit, les pensées deviennent de plus en plus rares et je reviens à mon état normal. Une libération absolue !

Cette fameuse libération nous permet de voir plus clair et apprécier la nature qui nous entoure. C’est exactement à ce moment précis que toute notre créativité sort et s’exprime. C’est la raison première pour laquelle j’ai en permanence un boitier monté sur un téléobjectif fixé sur le sac. Mes plus beaux clichés ont été pris en fin de randonnée lorsque je suis le plus calme et lucide.

Nous allons donc profiter de ces instants de libération du cerveau pour laisser parler notre créativité.

Mais quelles photos faire en randonnée

Il y a-t-il plus grand terrain de jeu photographique qu’un alpage entre deux montagnes ?

La réponse est NON. Vous aurez la possibilité de pratiquer tous les genres de photos. Nous allons donc commencer par passer en revu et vous donner quelques idées de photographie à faire !

La Macrophotographie :

Bien évidemment, l’une des plus communes. Forcément, dans ces grands espaces se cache de nombreuses espèces de petits êtres vivants. C’est un festival de possibilité. Vous trouverez tous types d’insectes, araignées, papillons. C’est à n’en plus finir !

Les fleurs aussi sont de la partie mais plus généralement les plantes. J’aime prendre un petit livre qui vous répertorie les différentes variétés de plantes que vous pourrez observer. C’est finalement plutôt interessant même si j’ai tendance à vite me lasser vu le nombres de végétaux au mètre carré.

Animalier :

Mon style photographique ! Comme vous vous en doutez, ce n’est pas pour rien que je possède ce blog avec pour thème la photographie animalière et la randonnée. Les montagnes sont remplies d’animaux en tous genre : rapace, bouquetins, chamois, loups, lynx, chevreuil et j’en passe. Avec de l’expérience et de la patience vous aurez beaucoup de chances de sortir une multitude de clichés tous plus impressionnant les uns que les autres.

Avant toutes choses, renseignez vous sur les comportements et habitudes des espèces que vous risquez de croiser afin de vous fondre dans le décor et profiter de ces instants si magiques.

Paysage :

Peut-être le style de photographie la plus époustouflante que nous pouvons observer. C’est pour moi celle qui procure le plus de sensations. Avoir la chance de transmettre notre ressentie à travers une image et montrer la force et la beauté de la nature.

Tout est une question d’objectif et de l’oeil du photographe. Un simple alpage peut être transformé comme un coin de paradis !

Portrait :

Du portrait en montagne ? Mais avec qui ?

Lorsque je pars en montagne et que je prévois de dormir en refuge, il m’arrive souvent de discuter avec des randonneurs ou les gérants du refuge. Je prends donc mon appareil photo et immortalise l’histoire de quelques instants leur passage dans le refuge.

L’alliage de la photographie et la marche

Quel plaisir de partir équipé de son matériel photo et de ses chaussures de randonnées. Vos sens seront démultipliés en observant tout ce qui vous entoure. Qui dit plus d’observation dit aussi beaucoup plus de souvenirs !

La montagne ouvre l’esprit et donc votre créativité. Vous vous rendrez donc compte de ce qui vous entoure. C’est une sensation très spécial que l’humain a perdu avec le temps à force de rester dans les villes. Il faut savoir quitter la civilisation et partir à la rencontre des grandes espaces pour revivre et calmer notre cerveau.

Personnellement je suis beaucoup plus créatif lorsque la nature est autour de moi. Les plus belles images que j’ai pu produire ont été faites d’après moi en altitude lorsque seul la compagnie des animaux et l’air frais étaient avec moi.

Quelle sensation de se lever le matin après un bivouac et observer les alentours avec son appareil photo à la main pour partir à la découverte des habitudes de vie des êtres qui nous entoure. Il faut apprendre à ne plus être acteur de l’évolution de notre monde mais passer dans la case spectateur. Il n’y rien de plus agréable et formateur que rapporter ces images.

Quelques petits tips !

L’alliage de la randonnée et de la photographie est tout un art. Il faut savoir rester fixé sur son objectif de la randonnée tout en gardant un oeil sur les alentours. Le secret ?

Avoir de bonnes jambes ! Mes plus belles photographie de montagne on été faite lorsque je faisais une petite pause et qu’un petit chemin partait au milieu de la forêt. J’ai pu observer de nombreux bouquetins ou chamois au bord des falaises.

Une bonne préparation est aussi de mise. Il faut garder son set up prêt à être dégainé et déjà paramétrer. C’est un coup de main à prendre.

Il faut penser à prendre le temps. Ce n’est pas en courant dans la montée que vous arriverez à sortir de jolies images. Le tout est de trouver ce qui attire votre oeil et le mettre en valeur.

Un objectif de qualité vous facilitera la tâche. Un téléobjectif lorsque les animaux sont votre priorités ou un grand angle pour les photos de paysages.

Pensez évidemment à partir tôt le matin pour n’avoir personne sur la montée et être sur de croiser les habitant de la forêt ! C’est crucial ! La lumière sera aussi à votre avantage. Beaucoup plus douce et agréable à regarder. Le calme sera aussi de mise. C’est très important comme ambiance pour retranscrire ce que vous vivez.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager

2 commentaires

Laisser un commentaire