Défi Wolf 🐺 : Les informations essentielles sur le loup
Défi Wolf 🐺 : Les informations essentielles sur le loup

Défi Wolf 🐺 : Les informations essentielles sur le loup

Me voila photographe animalier depuis plusieurs années. Le monde qui nous entour me fascine et me pousse à partir l’explorer. Depuis que je suis tout jeune j’arpente les montagnes de la Savoie. J’ai réussi à me développer un terrain de jeu sur plusieurs hectare.

Le loup est un fantôme que beaucoup redoutent ou chérissent. Je fais parti de cette seconde catégorie. C’est un symbole de la vie montagnarde. Il représente la force, le courage et l’intelligence. C’est pourquoi, ce 23 janvier, je me lance de défi de partir à la conquête de cet animal.

Nous étudierons cette espèce pas à pas afin de bien la connaitre. Je fais donc écho à ma série d’article pour apprendre la photographie animalière. Je vais mettre les conseils et méthodes en pratiques pour vous démontrer l’intérêt de bien se documenter. Cet article prendra comme référence “5 + 1 Étapes Pour Bien Préparer Sa Séance Animalier”. Je reprends chaque sous-partie de l’article et remplie les cases comme vous devriez les remplir. Je vous joins un lien afin de télécharger un document word pour le faire chez vous.

Déterminer l’espèce que vous voulez photographier

Pour ma part c’était tout vu. Le loup me fascine depuis des années. J’aperçois des traces, des cadavres, des déjections lors de mes randonnées. Tout pleins d’indices de sa présence dans mon quotidien sans jamais en voir la couleur. Il est clair que je dois mal m’y prendre pour l’observer. Je n’ai eu jusqu’ici que très peu de temps pour m’y consacrer. Aujourd’hui, j’ai pris la décision de mettre de coté beaucoup d’activités et de passions atteindre mon objectif. Je suis sur de gagner d’avantage à observer cette espèce plutôt que passer du temps sur mes hobbies.

Où habite-t-il?

Le loup a été réintroduit dans nos montagnes il y a peu. Il a traversé la frontière italienne afin de venir s’établir dans le pays du fromage dans les années 1992. C’est donc un animal d’altitude. Il vit principalement dans les forets. Donc proche de sa source de nourriture. C’est un élément important à connaitre afin de poursuivre ses recherches dans des zones adéquates.

Son plat préféré

Le loup est essentiellement carnivore. Il se nourrira donc de gibier. Ce qui est très compliqué c’est qu’il n’a pas de proies prédéfinies. Tout dépend de son mode de vie, en meute ou solo. Il peut très bien se nourrir de chevreuil, de renard, de marmotte ou de souris. Il est donc difficile de prévoir son lieu de vie. Il s’habitue à tout type d’environnement. Vous pourrez les trouver autant à 1400m qu’à 3000m d’altitude. Ce n’est pas pour rien que nous l’appelons “le fantôme de la foret”.

L’étude du comportement

Le loup a de multiples facettes. Il peut vivre en solitaire autant qu’en meute. Les meutes excellent rarement plus de 20 individus. La sociologie du loup est très complexe et se rapproche fortement de l’homme. Si vous souhaitez plus d’informations, je vous invite à lire “La sagesse des loups” de Elli H. Radinger. C’est ma bible concernant la vie des loups. En résumé, c’est un animal très développé et intelligent sur le plan physique, cérébral et émotionnel. La meute est composé d’un couple dominant, de loups taillés pour la chasse de gros gibiers, de sprinter et d’individu qui s’occupent de leur louveteau. Il est très important de rester éloigné de ceux-ci. C’est là où le loup peut devenir agressif.

Chercher des informations auprès des locaux

Pour cette première recherche je vais passer par canaux d’informations. Je suis passé dans un premier temps par l’actualité local. J’ai donc déterminé plusieurs zones potentielles pour la vie du loup et regardé la presse local. Mon instinct était plutôt bon car plusieurs articles ont confirmé mes suppositions.

Dans un second temps, je vais contacter les différentes personnes ayant aperçus un individu ou victime d’attaques sur troupeau. Je vais essayer de tirer un maximum d’informations tel que :

-le lieu

-la date des faits

-le nombre d’individus

-les faits

Je commence à me transformer en détective.

Le repérage

Le repérage arrivera sous peu. Je dédierai un article à cette partie afin de vous expliquer pas à pas ma démarche sur le terrain.Pour ce défi, chaque séance sera d’un préparation au petits oignons. Sachant que c’est un espèces avec des territoires vastes, il me faudra donc aller à plusieurs reprise explorer différentes parties pour determiner la zone avec le plus de chance d’observer cette espèce. Ce sont très souvent des endroits plutot difficiles d’accès où plusieurs heures de marches sont nécessaires.

C’est tout pour moi. Vous pourrez suivre la suite de mes aventures sur mon Instagram ainsi que sur ce blog.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager

2 commentaires

  1. Cocon de Sommeil

    J’ai trouvé ton article très intéressant Adrien! J’aime beaucoup la nature et lorsque je pars dans les montagnes, précisément dans les Alpes de Haute Provence, j’entends régulièrement parler du loup. Ton article répond à un grand nombre de mes question, merci ! 🙂
    Je vais suivre de plus près tes aventures et ton blog que je trouve super intéressant!

    1. Merci à toi pour ton commentaire. Les Alpes de Haute Provence sont splendides. Il m’arrive de temps en temps d’aller y faire un tour. Il y a une chaîne YouTube très sympa à regarder avec un randonneur très interessant « trek attitude » si ça t’intéresse !

Laisser un commentaire