Aller au contenu

Laisser un commentaire

Accueil » Comment photographier un Gypaète Barbu

Comment photographier un Gypaète Barbu

Je suis photographe animalier, mon petit plaisir est de partir à la découverte d’animaux en tout genre dans mon département. Je suis en Haute-Savoie, j’ai donc la chance de vivre dans les Alpes et avoir un terrain de jeu hors-normes. Beaucoup d’animaux prisés ont élu domicile sur ce territoire. Les plus connu sont le loup, le lynx, le chamois, le bouquetin mais aussi le Gypaète Barbu. C’est pour je vais vous donner 6 conseils pour photographier le Gypaète Barbu.

Le Gypaète barbu est un oiseau majestueux et rare, qui se trouve principalement dans les montagnes d’Europe et d’Asie. Avec son envergure pouvant atteindre trois mètres, il est l’un des plus grands rapaces du monde. Sa tête blanche et son plumage brun foncé en font un sujet de choix pour la photographie animalière. Si vous êtes intéressé par la photographie de ces magnifiques oiseaux, voici quelques conseils pour vous aider à obtenir de superbes clichés de Gypaètes barbus.

Faites vos recherches

La photographie est semblable à la recherche de champignons. Chacun a ses coins et personne ne les divulguent même pas à un ami. Avant de partir en quête de Gypaètes barbus, il est important de connaître leur habitat et leur comportement. Renseignez-vous sur les zones où ils se trouvent et sur les moments de la journée où ils sont les plus actifs. Les Gypaètes barbus sont souvent plus actifs tôt le matin et en fin de journée, alors assurez-vous d’être présent à ces moments-là et prêt à l’affût.

Soyez patient

La photographie de la nature nécessite de la patience. Les Gypaètes barbus sont des oiseaux sauvages, il est donc important de rester calme et silencieux pour ne pas les effrayer. Trouvez un endroit où vous pouvez observer les oiseaux sans les déranger et attendez qu’ils viennent à vous.

Un oiseau aura toujours l’avantage sur vous. Il partira avant même que vous n’ayez le temps de l’apercevoir. La meilleur solution reste l’affût car vous allez vous fondre dans le décor et cela augmentera fortement vos chances de réussite.

Utilisez un téléobjectif

Pour photographier les Gypaètes barbus, un téléobjectif est indispensable. Les oiseaux se posent très rarement à quelques mètres de vous, il est donc important d’avoir un objectif qui vous permet de les rapprocher. Un téléobjectif de 300mm au minimum sur un capteur APSC est recommandé pour obtenir des images nettes et détaillées. La focale est très importante, vous adapter à l’espèce photographier est important.

Pensez à la lumière

La lumière est un élément clé de la photographie. Pour obtenir des images de qualité, il est important de faire attention à la lumière. Essayez de photographier les Gypaètes barbus lorsque la lumière est douce et chaude, comme le matin ou en fin de journée (Golden Hour). Évitez de photographier en plein soleil, car cela peut créer des ombres indésirables et rendre les plumes de l’oiseau brillantes.

Soyez créatif

La photographie animalière est une forme d’art, donc n’hésitez pas à être créatif dans vos prises de vue. Cherchez des angles de vue différents, utilisez la profondeur de champ pour mettre en valeur l’oiseau et son environnement, et expérimentez avec les réglages de l’appareil photo pour obtenir des effets intéressants.

Respectez l’environnement

Les Gypaètes barbus sont une espèce protégée, il est donc important de les respecter et de préserver leur environnement. Ne les dérangez pas et ne perturbez pas leur habitat. Évitez de faire du bruit, ne laissez pas de déchets, et respectez les règles et les réglementations locales.

La photographie d’oiseau est un domaine technique. Si comme moi, vous n’êtes pas fan de mettre des graines sur un perchoir et attendre que le petit merle du coin se présentent à vous, il est important d’être exigeant avec soi-même.

Ceci est encore plus vrai pour la recherche du plus grand rapace des Alpes. Il est fuyard et possède une vue perçante. Si vous arrivez à le photographier, c’est parce qu’il l’aura décidé.

Je n’ai pas eu l’occasion de le photographier beaucoup de fois, seulement de loin. Dans le cadre de mon défi Wolf, je vais arpenter d’avantage les alpages et les sommets de la région. Aurai-je peut-être la possibilité d’en photographier un de plus proche et photographier cet oiseau mythique?

La photographie de Gypaètes barbus peut être une expérience incroyablement enrichissante et gratifiante. Avec un peu de patience, de créativité et de respect pour l’environnement, vous pouvez capturer de superbes images de ces majestueux oiseaux.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager