8 Astuces pour bien préparer votre sac de trek
8 Astuces pour bien préparer votre sac de trek

8 Astuces pour bien préparer votre sac de trek

La préparation de votre sac de trek est une partie à ne pas négliger. Le sac devient votre seule maison. Cette étape vous permettra de structurer votre équipement, répartir les charges de façon à ne pas vous abîmer le dos. Le plus embêtant lorsque vous installer votre campement est de vous rendre compte qu’il vous manque un élément essentiel. Imaginez vous avoir marché pendant plusieurs heures, au bout du 3ème col il est temps d’installer votre matériel dans votre tente ou refuge et votre réchaud est finalement resté dans votre placard…

Une bonne préparation vous fera gagné un temps fou pour retrouver vos affaires au moment venu ! Je vais donc donner 5 astuces pour préparer votre sac de trek.

Savoir ce que l’on fait ou où nous allons

Avant toute chose il faut connaître l’objectif de votre randonnée/trek. Comme moi, des photographes animaliers partent en trek ou en bivouac avec comme but de faire de la photo d’animaux. Je transporte donc plus de charges comparé à quelqu’un qui a comme seul objectif d’arriver au sommet le plus proche. L’importance d’avoir un sac bien ordonnée est donc primordial.

Mon meilleur conseil restera de bien cerner les activités que vous pratiquerez lorsque vous aurez atteint vos différents checkpoint. Cela déterminera le matériel à prendre avec vous et prévoir petit à petit la place nécessaire.

En fonction de l’altitude où vous vous trouverez, les températures varieront et il faudra très certainement prendre plus d’affaires par temps froid.

Le lieu de couchage

Lorsque nous partons en trek, nous avons de multiples possibilités de lieux de couchages. Bien analyser les refuges, zones de bivouac ou dormir à la belle étoile ne dépendra que de vous pour le choix. Faites vous une petite carte avec les différents étapes pour installer votre campement.

Comme vous pouvez l’imaginer, dormir en bivouac, en refuge ou à la belle étoile ne nécessite pas le même matériel. Le portage d’une tente alourdira votre sac et dormir à la belle étoile en pleine été ne nécessitera pas forcément un sac de couchage pesant plusieurs kilos.

Si vous dormez à la belle étoile ou en refuge tout au long de votre trek, pas besoin de prendre de tente, un élément important à prendre en compte.

Faire une liste de matériel

Le meilleur moyen de ne rien oublier est de faire une liste et classer les éléments par catégorie. voici un exemple de ma liste :

-Couchage : tout les éléments liés au couchage (sac, drap, tente, oreiller, lampe, etc…)

-Repas : cette partie comprend la nourriture en plus des éléments de cuisine (réchaud, cuillère, bol, etc…)

-Hygiène : Rien de bien compliquer à comprendre → affaire de toilette et secours

-Vêtements : Liste des vêtements de jour, de nuit ainsi que les rechange ou couches supplémentaires

-Divers : j’y classe généralement le matériel photo, les batteries externes, téléphone ainsi que mon matériel de blog en cas de besoin

Compartimenté par catégorie par petit sac

C’est maintenant que tout va se jouer. Compartimenter vos éléments dans votre sac est un gain de temps phénoménal. En un clin d’oeil vous saurez de suite quel élément se trouve où et quel parti de votre sac.

Je vous recommande dans un premier temps de faire des petits sac repas en notant le repas ainsi que la date où vous prévoyez de le manger. Dans un second temps, faites de même avec les habits en départageant vos tenus de nuit, jours, pluies, etc…

Ensuite, chaques éléments doivent finir dans des sacs étanches par catégorie. Un sac étanches où vous mettez vos repas, un autre vos habits, affaires de toilettes, etc…

Laissez sorti les éléments important dont vous risquez d’avoir besoin pendant la randonnée, tel que la veste de pluie, le repas du jour, trousse de secours. Ces éléments doivent être facile d’accès et rapidement en cas de besoin.

Pour finir, prenez votre sac à dos et mettez en premier lieu les affaires de couchages, les habits, la nourritures et part dessus les affaires d’urgence.

Il existe de multiples façon d’organiser son sac mais voici la mienne qui me convient et fonctionne au top !

Utilisation de l’extérieur

Lorsque nous parlons d’organisation de sac, nous avons surtout tendance à imaginer l’intérieur du sac et la poche principale. Mais n’oubliez pas que sur la plupart des sacs, des fixations et des poches extérieurs sont présentes. Je vous recommande d’y placer les éléments encombrant et qui ne craignent pas l’humidité comme des bâtons, claquettes. Ne jamais mettre votre équipement de couchage en dehors car en cas d’averse cela finira trempé.

Objets multi-fonctions

Cette méthode est l’une des plus efficace pour réduire le poids de votre sac. Lorsque je fais mon sac à dos, j’essaye d’éliminer le superflu. Il est important d’avoir en majoriter des objets avec plusieurs fonctions. Moins vous avez d’éléments sur le dos, plus il sera facile de le porter. En voici quelques exemple :

Plutôt que de prendre une tente avec des arceaux, privilégiez vos batons comme structure.

Plutôt que d’emmener une tasse + une assiette, prenez un bol.

Un couteau simple avec des couverts en plus→ un couteau multifonction

Une gourde + un filtre → Gourde filtrante

C’est une méthode simple qui peut paraître logique mais beaucoup ne l’utilisent pas. C’est un gain de poids et de temps considérable.

Faire un retour d’expérience

À chaque sortie, il est important de faire un retour d’expérience sur chaque élément emporté. Au fur et à mesure vous éliminerez des items et en replacerez pour arriver au set up parfait selon vous.

Organiser le contenu

Pour une bonne répartition du poids sur votre dos je vous conseille de rangez les objets lourds au centre du sac et près de votre dos. Vous gagnerez en stabilité et en confort de portage. Les objets légers et fréquemment utilisés doivent être placés dans les poches extérieures ou sur le dessus du sac pour un accès facile.

Instagram

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager

Laisser un commentaire